Tanguy Colas des Francs

TANGUY COLAS DES FRANCS

paysagiste urbaniste et plasticien de formation

La majorité de mon travail à trait de près ou de loin au végétal ou à ce qui y est relié à savoir pour ce que j’étudie, la botanique, les paysages et le socle géographique.

Ca a commencé par la pratique du bonsaï, maniaquerie enfantine et adolescente, à l’image des fourmilières que l’on observe et que l’on martyrise.  J’ai testé les limites des plantes à toutes les saisons, à la coupe et la ligatures des tiges et des racines, à la taille des feuilles, à l’arrachage des bourgeons, à l’arrosage, au manque d’arrosage, à la lumière et au manque de lumière. Beaucoup de végétaux ont péri dans cette entreprise, les autres ont retrouvé une autonomie au jardin. Si je peux prétendre avoir appris quelques techniques concernant le métabolisme des plantes, ce qui apparait surtout, c’est cette profonde ambivalence de ces organismes à la fois fragile et d’une extrême puissance. Après des années de tailles et de supplices, les bonsaïs replacés au jardin ont retrouvé par recouvrement successif de couche de bois leur forme spontanée. Talent de synthèse, les stigmates ne sont jamais effacés (ils restent toujours lisibles, car inscrits dans la matière), pourtant les plantes s’orientent vers ce qu’elles sont et non ce qu’elle on subit. Ambivalence de l’expression « On ne se refait pas ! » et pourtant. Au sein de l’agence Les Rondeaux, fondée en 2013 avec Stéphane Mercier, nous développons à 4 ou 5 personnes -architecte ou paysagistes – et en équipe pluridisciplinaires (ingénieurs, écologues, sociologues) des activités d’études, de conception et de réalisation. Nous profitons du cadre programmatique de la commande publique pour élaborer des installations utiles ou non, qui permettent d’instaurer des ambiances spécifiques à chaque lieu traité – fontainerie sous forme de ruisseau, kiosque carrousel, passerelles mobiles, enrochements de béton, métallerie sur mesure, etc. Ces aménagements ne prennent sens qu’au regard des sites rencontrés.
Lien vers le site internet : www.lesrondeaux.fr
A ces installations intégrées aux commandes publiques s’ajoute un travail de recherche paysagères que je développe à mon compte autour des questions de la représentation cartographique, du génie végétal, et des installations in-situ.
Ces projets plastiques qui mêlent graphisme, land art et installations in situ sont élaborés pour partie hors des circuits de commande et pour d’autres en co-élaboration avec des partenaires institutionnels, associatifs ou habitants.


FORMATION :
2015-2019 Atelier de l’Arbre – Formation continue pour le spécialiste de l’arbre
2007-2008 Université Paris1 Panthéon-Sorbonne – M2 Urbanisme et Dynamique des Espaces
2003-2007 ESAJ – Diplôme de paysagiste-concepteur
2000-2003 ESAG Penninghen – Formation arts appliqués / architecture d’intérieur

PARCOURS :
2013-2019 Plasticien – fresques, installations, land art, ateliers habitants
2013-2019 Les Rondeaux – paysagiste urbaniste associé, gérant – Cofondateur de l’agence
2005-2012 Atelier Michèle Elsaïr – paysagiste projeteur – Collaborateur de Michèle Elsaïr, paysagiste et architecte
1999-2003 Cabinet d’expertise forestière R. de Legge – G. Colas des Francs – Technicien forestier